Australie (Part 1) – de Cairns à Townsville

Après notre (trop court à notre goût) séjour de 10 jours à Bali, nous nous sommes envolés vers la côte du Queensland en Australie pour un road trip de 20 jours avec comme première destination Cairns.

Étonnamment, parce que plus rare qu’on ne le pense, nous avons été immergé immédiatement dans le culture australienne puisque nous avons eu la chance d’être placés au milieu d’un groupe d’une douzaine d’aborigènes dans l’avion.

CAIRNS (3 jours)

Cairns, de par sa proximité avec la Grande Barrière de Corail et des forêts tropicales appelées « Rainforest » du nord du pays est une ville très touristique. Elle s’étend sur 52 km, mais le centre est relativement petit.
Parce que construite sur une ancienne zone de marais en bord de mer, la ville ne possède pas de « vrai plage ». On y trouve cependant un grand lagoon entouré d’un petit parc avec barbecues, terrains de jeux et tables pour pique-niquer, ce qui permettent aux locaux et aux touristes de s’y relaxer. La ville est conviviale et chaleureuse. Il est très agréable de s’y balader et tout semble à portée de main.

CairnsBLOG1

En soirée, la ville est très animée avec ses nombreux bars, restaurants et son marché nocturne.
Le marché nocturne ouvert tous les soirs de la semaine abrite un grand food-court et propose de nombreuses petites échoppes à souvenirs. Des massages chinois ‘rapides et bons marchés’ sont proposés. Nous les avons testés et l’avons vite regretté! Après 15 minutes de pure torture, nous sommes ressortis de là complètement cassés.

Nous sommes restés au Dreamtime Travellers Rest. Une auberge de jeunesse légèrement décentrée (parfait pour être au calme tout en étant proche de tout) avec une atmosphère un peu hippie. Leur mascotte est un vieux van Volswagen restauré et aménagé par le propriétaire de l’auberge au milieu des communs.
Le soir de notre arrivée, l’auberge organisait un barbecue avec du Kangourou au menu. Nous nous y sommes bien entendu inscrits, ce qui nous a permis de goûter de la nourriture typiquement locale et de faire de nouvelles rencontres.

CairnsBLOG2

Nous avons aussi profité de notre séjour à Cairns pour faire une excursion d’une journée sur la Grande Barrière de Corail. L’aventure était incroyable !! Nous avons eu l’occasion de nager à côté d’un barracuda, d’observer une tortue de mer et un petit requin (d’un mètre de long quand même), de voir des Nemos et des Doris et tout ça… au milieu des coraux !!

Notre coup de : La Grande Barrière de Corail !

Nous avons eu un temps magnifique qui nous a permis de voir clairement les vastes étendues de coraux tous plus colorés les uns que les autres. La diversité marine dans cette région est impressionnante et on a pu observer et nager avec des poissons qu’on n’aurait jamais imaginé voir un jour.

L’anecdote : Au couché du soleil, certains arbres de la ville se font envahir de milliers de petits perroquets. En raison du bruit de leurs cris, il est impossible de s’entendre parler lorsqu’on est à proximité de ceux-ci.

Pour les amateurs de sensations fortes : Regarder un barracuda droit dans les yeux vous ravira, son sourire Colgate vous éblouira. 🙂

Après 3 jours à Cairns, nous avons loué un van et avons démarré notre road trip.
Nous avions une destination finale (Brisbane) et un nombre de jours (15).
Notre plan? Nous n’en avions pas.
Nous avons donc pris la route et décidé de nous arrêter où bon nous semblerait.
Notre premier stop fut dans le Wooroonooran National Park à 1h de route au sud de Cairns. Après 10 petites minutes de marche au travers de la jungle, nous avons pu voir nos premières chutes d’eau.

WooroonooranBLOG

Il n’est pas des plus simples de conduire en Australie. Une fois la nuit tombée, les routes étant très peu éclairées et la faune étant très dense, il n’est malheureusement pas rare de voir des animaux blessés ou morts le long des routes.
Les journées étant fort raccourcies en raison de la saison, nous nous sommes rapidement arrêtés sur une aire d’autoroute pour y passer la nuit.

TOWNSVILLE (1,5 jours)

Le lendemain nous avons pris la route pour nous rendre à Townsville, la deuxième plus grande ville du Queensland après Brisbane.
La ville est connue principalement pour son activité des sports extrêmes tel que le saut en parachute et pour être le point de départ principal vers la Magnetic Island. Elle doit aussi sa popularité à son célèbre aquarium, le ‘Reef HQ’, qui abrite le plus grand récif vivant au monde.

Sous des faux airs de Los Angeles, Townsville dégage une atmosphère et une énergie très agréable. Castle Hill au centre de la ville offre un point de vue imprenable à 360° de la ville, de la côte et de l’océan. Nous nous y sommes baladés au couché du soleil et on ne pourrait que le recommander.

TownsvilleBLOG1

Le « Reef HQ » offre une expérience à la fois divertissante, éducative et relaxante.
En plus de la simple visite, des activités y sont organisées tous les jours tels que le « Predator Dive Show » ou encore la visite de la clinique des tortues. Elles permettent aux visiteurs de voir, de vivre et d’en apprendre encore plus sur les secrets du monde sous-marin.
Petit conseil: Préparez votre horaire en fonction des activités, elles en valent vraiment la peine.

TownsvilleBLOG2

Notre coup de : La vue de la ville en haut de la colline au couché du soleil.

L’anecdote : Nous nous sommes garés dans un parking gratuit un peu à l’extérieur de la ville pour y passer la nuit. Vers 1h30 du matin, des agents de sécurité toquent à la fenêtre du van et nous réveillent en nous informant qu’on ne peut rester là sous peine d’une amende.
Nous reprenons la route et c’est en se perdant qu’on se retrouve dans ce que j’appellerais un repère de psychopathe: un camping délabré, glauque et non éclairé.
C’est là que nous avons été les témoins d’un spectacle inouï: des centaines de Wallabies sauvages qui, effrayés par la lumière de nos phares, se sont mis à sauter dans tous les sens dans l’intention évidente de nous fuir.
Malheureusement les wallabies n’ont pas suffit à rendre l’endroit moins effrayant et nous sommes rapidement repartis.